Accueil > Le Chat Noir / L’Egregore > La Radio - L’Egregore > l’Egregore du 24 Avril 2017

l’Egregore du 24 Avril 2017

mardi 25 avril 2017, par OCL Reims

Infos sur Bure et Saint-Dizier


Le 2 mai à Bar-le-Duc aura lieu le procès de Jean-Pierre Simon, agriculteur céréalier en lutte contre Cigéo : l’Andra lui reproche d’avoir soutenu la première occupation du Bois en mettant son tracteur et sa bétaillère à disposition des opposant.e.s. S’il peut être un moyen de faire payer l’occupation, ce procès est surtout une stratégie d’intimidation à l’encontre des habitant.e.s, et des agriculteurs-rices en particuliers, qui pourraient vouloir faire barrage à Cigéo. La saisie de l’outil de travail (Jean-Pierre n’a pas revu sa bétaillère depuis dix mois), associée aux pressions foncières déjà à l’œuvre depuis des années, sont en effet un bon moyen d’inviter à une certaine modération dans la révolte… Mais c’est aussi pour nous l’occasion de mettre le projecteur sur les magouilles foncières de l’Andra, et de dénoncer haut et fort les chantages odieux dont les agriculteurs sont victimes. Interview de Jean-Pierre.

Puis une interview de Michel du Cedra 52 sur les « 300 000 pas vers Saint Dizier » du samedi 20 mai.

http://Cedra52.fr


Pour écouter l’émission :

Pour télécharger l’émission : (ici)

A voir Le Chat Noir 51

Toutes les émissions de l’EGREGORE peuvent être rediffusées sur les ondes. La seule condition étant naturellement d"en indiquer la source. :-)

Répondre à cet article

1 Message

  • Le Bois Lejuc est expulsable sans délais !
    Malgré le rejet de la cession du Bois Lejuc par la commune de Mandres (Meuse) à l’ANDRA, le tribunal de Grande Instance de Bar-le-Duc a décidé mercredi 26 avril 2017, l’expulsion "sans délai" des occupants du Bois-Lejuc dont Sven qui s’était installé sur le site avec une vingtaine d’autres militants anti-nucléaires.
    L’expulsion pourrait intervenir rapidement alors que le dossier va continuer de s’étoffer dans les prochaines semaines. et que de nouveaux travaux aux abords du site ont été constatés par les zadistes, la semaine dernière le long de l’ancienne voie de chemin de fer près d’Horville en Ornois, à quelques kilomètres à l’est de Bure. De travaux d’aménagement routiers encadrés par des vigiles de l’ANDRA.
    La réaction des opposants à CIGEO
    Quelques mois après une expulsion brutale de l’occupation du Bois Lejuc survenue en juillet 2016, ce mercredi 26 avril le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc a tranché : le bois est à nouveau expulsable sans délais, la préfecture peut réinvestir les sous-bois à grands renforts de grenades et bruit de bottes !
    Mais cela ne se passera pas de la même manière, depuis un an nous nous sommes renforcés : nous avons été des centaines à réinvestir cette forêt, à y manifester, y lutter, y construire, y vivre et apprivoiser chacun de ses reliefs.
    Des dizaines d’opposant.es se sont installées au fil des mois dans les villages autour de Bure, nous avons remporté une série de victoires juridiques et fait perdre de précieux mois à un projet qui joue la course contre la montre. À plusieurs reprises nous avons bloqué les tentatives de l’ANDRA de pénétrer dans le Bois et de reprendre des travaux.
    Dès à présent nous appelons à venir nous rejoindre, nombreu.ses, durant les jours et semaines à venir. Nous sommes déterminées à opposer une résistance farouche en cas d’expulsion du Bois Lejuc !
    A venir sur le plan juridique
    Jean-Pierre Simon, accusé de complicité dans la première occupation du bois Lejuc à l’été 2016, est convoqué le 2 mai 2017 devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. La Justice soupçonne cet opposant déclaré au projet CIGEO, d’avoir librement fourni du matériel, dont sa bétaillère, aux zadistes.
    Les associations anti-Bure et la Confédération paysanne nationale appellent à cette occasion à un rassemblement de soutien, le 2 mai à partir de 9h devant le Tribunal de Bar-le-Duc.
    Sur le plan administratif
    Invalidée par le tribunal administratif de Nancy, mardi 28 février 2017, la cession du Bois-Lejuc par la commune de Mandres à L’Andra doit faire dans l’objet d’une nouvelle délibération avant le 28 juin 2017 pour régulariser la vente du site.
    Rejoignez la lutte !
    Pour plus d’infos : http://vmc.camp/

    repondre message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette